Norbert ZAFIMAHOVA

wikipedia.jpgdaddy-boky4.jpg

norbert-zafimahova.jpgRobert ANDRIANTSOA (robertandriantsoa@yahoo.fr - dadaroby24@gmail.com)

zafimahova-tsiranana.jpgEn 1947, il est écrivain-interprète, nommé gouverneur de l’administration indigène, considéré comme un fidèle soutien de la colonisation. Il incarne la bourgeoisie très francisée liée aux milieux catholiques. Il poursuit l’engagement au sein du PADESM, répandant sur la côte Est un discours anti-MDRM contre une supériorité écrasante des Merina face aux Côtiers. Il est élu en 1948 sénateur (Conseil de la République) de la section de Fianarantsoa, puis devient le secrétaire général du parti en 1949. Son frère Antoine est élu à l’Assemblée provinciale de Fianarantsoa lors des élections d’avril 1957. Il fonde et préside en 1958 un nouveau parti, l’ « Union des démocrates sociaux de Madagascar » (USDM), issu du PADESM, mais situé plus à droite que le PSD. Il en dirige l’organe officiel Ny Nosy Manontolo, dont le rédacteur est l’écrivain Andriamalala, et le directeur le français Pierre Boiteau. Il est le rival de Tsiranana, mais contrairement à lui n’adhèrera pas au parti socialiste. Philibert Tsiranana sera choisi à son détriment par André Soucadaux comme futur président de la République à l’Indépendance. Ce choix entraine la brouille entre les deux hommes.

Norbert ZAFIMAHOVA (né 13 Juin 1913 à Farafangana , Madagascar , et est décédé le 3 avril 1974) était un politicien de Madagascar qui ont servi dans le Sénat français de 1948 à 1958.

Appartenance politique : Groupe des Indépendants d'Outre-Mer

Profession : Gouverneur d'administration

Département : Madagascar

Extrait de la table nominative 1955 - Site du sénat

par Norbert ZAFIMAHOVA, dimanche 10 octobre 2010, 00:58

Accueil > Sénateurs > Anciens sénateurs IVème République > M. Norbert ZAFIMAHOVA > Extrait de la table nominative 1955

Extrait de la table nominative 1955

ZAFIMAHOVA (M. NORBERT) [MADAGASCAR].

Est nommé membre titulaire : de la commission des pensions [13 janvier 1955] ; de la commission du travail et de la sécurité sociale (ibid.). - Membre suppléant : de la commission de la France d'outre-mer ; de la commission de la presse, de la radio et du cinéma (ibid.).

Interventions :

Prend part à la discussion du budget de la France d'outre-mer pour 1955 [1er février 1955]. - Discussion générale (p. 349, 350). - Intervient dans la discussion de la proposition de loi relative à la réorganisation municipale dans les territoires d'outre-mer [11 mars 1955]. - Discussion générale (p. 678). - Suite de la discussion [19 mars 1955].- Discussion des articles. Art. 1er : amendement de M. Castellani (p. 855).

Extrait de la table nominative 1949

ZAFIMAHOVA (M. NORBERT), Sénateur de Madagascar (2e section). - Son élection est validée [S. du 8 février 1949] (p. 150).

Est nommé membre de la commission du suffrage universel, du contrôle constitutionnel, du règlement et des pétitions [24 mai 1949] (p. 1205).

Intervention:

Intervient dans la discussion de la proposition de loi tendant à fixer les conditions de levée de l'immunité parlementaire [13 juillet 1949]. - Discussion générale (p. 2005, 2006).

Extrait de la table nominative 1950

ZAFIMAHOVA (M. NORBERT) [Madagascar].

Est nommé membre: de la commission des pensions (pensions civiles et militaires et victimes de la guerre et de l'oppression) [17 janvier 1950] (p. 23); de la commission du suffrage universel, du contrôle constitutionnel, du règlement et des pétitions (ibid.).

Dépôt législatif :

Rapport fait au nom de la commission de la France d'outre-mer sur la proposition de résolution de MM. Randria, ZAFIMAHOVA, Totolehibe, Serrure et Liotard, tendant à inviter de Gouvernement à déposer d'urgence un projet de loi portant ouverture de crédits en vue de venir en aide aux victimes du cyclone survenu le 5 février 1950 sur la côte Nord-Est de Madagascar et en particulier la région d'Antalaha, et d'assurer la reconstruction des bâtiments détruits par cet ouragan [28 mars 1950] (I., n° 204).

Interventions:

Prend part à la discussion de la proposition de résolution tendant au développement et à l'unification de l'enseignement à Madagascar [16 mars 1950]. - Discussion générale (p. 872, 873). Discussion de l'article unique : son amendement rédactionnel (p. 877). - Intervient, en qualité de rapporteur de la commission de la France d'outre-mer, dans la discussion de la proposition de résolution tendant à venir en aide aux victimes d'un cyclone à

Madagascar [30 mars 1950] (p. 1056). Obtient un congé [10 janvier 1950] (p. 4).

Extrait de la table nominative 1951

ZAFIMAHOVA (M. NORBERT) [Madagascar].

Est nommé membre : de la commission de l'éducation nationale, des beaux-arts, des sports, de la jeunesse et des loisirs [11 janvier 1951] (p. 113) ; de la commission des pensions (pensions civiles et militaires et victimes de la guerre et de l'oppression (ibid.).

Extrait de la table nominative 1952

ZAFIMAHOVA (M. NORBERT) [Madagascar].

Est nommé membre: de la commission de l'éducation nationale, des beaux arts, des sports, de la jeunesse et des loisirs [8 janvier 1952] (p. 202) ; de la commission des pensions civiles et militaires et victimes de la guerre et de l'oppression (ibid.).

Extrait de la table nominative 1953

 

ZAFIMAHOVA (M. NORBERT) [Madagascar]

Est nommé membre titulaire : de la commission de la presse, de la radio et du cinéma [15 janvier 1953] ; de la commission du travail et de la sécurité sociale (ibid.) - Membre suppléant : de la commission de la France d'outre-mer ; de la commission de la marine et des pêches (ibid.) ; de la commission, de l'éducation nationale [24 février 1953].

Interventions :

Intervient dans la discussion de la proposition de loi portant amnistie [9 juillet 1953]. - Discussion des articles : amendements de MM. Geoffroy, David et M'Bodje tendant à insérer un titre 5 ter relatif à l'amnistie dans les territoires d'outre-mer (p. 1217). - Intervient dans la discussion du budget du ministère de la France d'outre-mer pour 1954 [31 décembre 1953]. - Discussion des articles. Chap. 68-92 : observations sur l'équipement à Madagascar (p. 2479, 2480).

Extrait de la table nominative 1954

ZAFIMAHOVA (M. NORBERT) [Madagascar].

Est nommé membre titulaire : de la commission de la presse, de la radio et du cinéma [14 janvier 1954] ; de la commission du travail et de la sécurité sociale (ibid.). - Membre suppléant : de la commission de la défense nationale; de la commission de la France d'outre-mer et de la commission de la marine et des pêches (ibid.).

Extrait de la table nominative 1955

ZAFIMAHOVA (M. NORBERT) [MADAGASCAR].

Est nommé membre titulaire : de la commission des pensions [13 janvier 1955] ; de la commission du travail et de la sécurité sociale (ibid.). - Membre suppléant : de la commission de la France d'outre-mer ; de la commission de la presse, de la radio et du cinéma (ibid.).

Interventions :

Prend part à la discussion du budget de la France d'outre-mer pour 1955 [1er février 1955]. - Discussion générale (p. 349, 350). - Intervient dans la discussion de la proposition de loi relative à la réorganisation municipale dans les territoires d'outre-mer [11 mars 1955]. - Discussion générale (p. 678). - Suite de la discussion [19 mars 1955].- Discussion des articles. Art. 1er : amendement de M. Castellani (p. 855).

Extrait de la table nominative 1955 à 1956

ZAFIMAHOVA (M. NORBERT) [Madagascar].

Est nommé membre titulaire : de la commission de l'éducation nationale [6 octobre 1955] ; de la commission de la marine et des pêches (ibid.). - Membre suppléant : de la commission de la France d'outre-mer ; de la commission des moyens de communication et de la commission de la presse, de la radio et du cinéma (ibid.).

Interventions :

Intervient dans la discussion, en troisième lecture, de la proposition de loi relative à la réorganisation municipale dans les territoires d'outre-mer [15 novembre 1955].- Discussion des articles. Art. 1er : amendement de M. Castellani (p. 2608). - Prend part à la discussion du projet de loi tendant à prendre des mesures propres à assurer l'évolution des territoires d'outre-mer [7 juin 1956]. - Discussion générale (p. 989, 990 et 991).

Extrait de la table nominative 1956 à 1957

ZAFIMAHOVA (M. NORBERT) [Madagascar].

Est nommé secrétaire du Conseil de la République [4 octobre 1956].

Est nommé membre titulaire : de la commission de l'éducation nationale [4 octobre 1956] ; de la commission de la marine et des pêches (ibid.). - Membre suppléant : de la commission de la famille ; de la commission de la France d'outre-mer ; de la commission de la presse, de la radio et du cinéma (ibid.). - Membre titulaire de la commission de coordination pour l'examen des problèmes intéressant les affaires d'Indochine [9 octobre 1956].

Interventions :

Intervient dans la discussion de la proposition de loi relative à la composition des assemblées de Madagascar [8 novembre 1956]. - Discussion des articles. - Art. 2 : amendement de M. Castellani (p. 2215). - Prend part à la discussion sur treize décrets portant réformes politiques dans les territoires d'outre-mer [20 février 1957]. - Discussion générale commune (p. 465, 466). - Intervient dans la discussion de la proposition de décision sur le décret portant définition des services de l'État dans les territoires d'outre-mer [21 février 1957]. - Discussion des articles. - Art. 2, § I : son amendement relatif à l'application du texte à Madagascar (p. 569) ; dans la discussion de la proposition de décision sur le décret relatif à l'organisation des services publics civils dans les territoires d'outre-mer [21 février 1957]. - Discussion des articles. - Art. 7 : son amendement tendant à harmoniser le texte commun aux territoires d'Afrique et de Madagascar (p. 585).

Extrait de la table nominative 1957 à 1958

ZAFIMAHOVA (M. NORBEITT) [Sénateur de Madagascar].

Est nommé membre titulaire : de la commission de l'éducation nationale [3 octobre 1957] ; de la commission de la France d'outre-mer (ibid.). - Membre suppléant : de la commission de la famille ; de la commission de la presse, de la radio et du cinéma (ibid.). - Membre titulaire de la commission de coordination pour l'examen des problèmes intéressant les affaires d'Indochine [7 novembre 1957].

Extrait de la table nominative 1958 à 1959

ZAFIMAHOVA (M. NORBERT) [Sénateur de Madagascar].

Réélu le 8 juin 1958.

Est nommé membre de la commission des affaires culturelles [21 janvier 1959].

Madagascar : Mandats à l’Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

raseta3.jpgJoseph RASETA : Joseph Raseta est élu, par 5 476 voix (sur 26 047 inscrits et 11 977 votants) contre 3 909 à son principal concurrent. Il est réélu le 2 juin 1946 à la seconde Constituante, par 13 529 voix (sur 32 317 inscrits et 23 302 votants) contre 8 502 au candidat « administratif » Totolehibe.il dépose le 21 mars 1946 au Palais-Bourbon une proposition de loi demandant pour Madagascar le statut d’« Etat libre dans l’Union française ». Mais la proposition, renvoyée en commission, passe à la trappe. Sous la deuxième Constituante, il présente à nouveau sa revendication, demandant notamment, le 9 août 1946, qu’un référendum soit organisé à Madagascar. Il s’agit du seul texte dépose par Joseph Raseta, sous la forme d’une proposition de résolution (9 août 1946). Mais ses démarches auprès du président Auriol, du Gouvernement et des différents partis ne donnent aucun résultat. Il prend la parole à deux reprises, notamment sur le chapitre de l’Union française, dans le cadre plus général de l’établissement de la constitution de la République française, le 19 septembre 1946. Entre-temps, il est nommé à la commission de la famille, de la population et de la santé publique de l’Assemblée nationale, le 28 janvier 1947. Il intervient à quatre reprises en séance. Les 18 et 22 mars, il prend la parole à la Chambre sur la politique française en Indochine, votant contre les crédits militaires. L’insurrection éclate le 29 mars, et il déclare avoir appris la nouvelle le 31. Le 6 mai, il interpelle le gouvernement sur sa politique à Madagascar. Mais le 20 mai, il doit comparaître devant une commission d’enquête parlementaire présidée par Maurice Viollette. Il nie énergiquement être le chef suprême de la JINA et rejette toute responsabilité dans une révolte qu’il condamne. Mais il ne convainc de son innocence, ni les parlementaires, ni, plus tard, les historiens. Après un long débat, le 4 juin, à l’Assemblée nationale, son immunité est levée le 6, par 234 voix contre 195. Il est arrêté et transféré à Tananarive.

zafimahova-norbert-5.jpgNorbert ZAFIMAHOVA : Sénateur de Madagascar de 1948 à 1958 : Election :

  • Elu le 24 décembre 1948
  • Réélu le 18 mai 1952
  • Réélu le 8 juin 1958
  • Fin de mandat le 15 juillet 1959 (Cessation de mandat en application de l'ordonnance n°58-974 du 17 octobre 1958, relative au fonctionnement provisoire des pouvoirs publics)

Est nommé membre titulaire : de la commission des pensions [13 janvier 1955] ; de la commission du travail et de la sécurité sociale (ibid.). - Membre suppléant : de la commission de la France d'outre-mer ; de la commission de la presse, de la radio et du cinéma.Interventions : Prend part à la discussion du budget de la France d'outre-mer pour 1955 [1er février 1955]. - Intervient dans la discussion de la proposition de loi relative à la réorganisation municipale dansles territoires d'outre-mer [11 mars 1955].

Est nommé membre de la commission du suffrage universel, du contrôle constitutionnel, du règlement et des pétitions [24 mai 1949]. Intervention: Intervient dans la discussion de la proposition de loi tendant à fixer les conditions de levée de l'immunité parlementaire [13 juillet 1949]. Intervient dans la discussion de la proposition de loi portant amnistie [9 juillet 1953].

 

 

 


 

 

senateurs-castellani-jules0026r4.jpg

 

Jules CASTELLANI : Membre de la seconde Assemblée nationale Constituante : 

Sénateur de Madagascar de 1952 à 1958

Député de Madagascar de 1946 à 1951


M. Mahasumpo RAVELOSON

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

17/06/1951 - 01/12/1955 : Madagascar

TSIRANANA (Philibert)

Député de Madagascar de 1956 à 1958

M. Jonah RANAIVO

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

17/06/1951 - 01/12/1955 : Madagascar

RAMAMPY (Pierre)

Sénateur de Madagascar de 1952 à 1958

CASTELLANI (Jules)

Député de Madagascar de 1946 à 1951

Sénateur de Madagascar de 1952 à 1958


Biographie : 

Etat-civil :

Né le         : 13 juin 1913

A              : Farafangana

Fils de      : Léon ZAFIMAHOVA

Et de        : Marguerite KEMBARAKALA

Décédé le : 3 avril 1974

Profession :

-         Ecrivain-interprète de 4ème classe, nommé gouverneur de l’administration indigène ;

-         Nommé gouverneur de 4ème classe du cadre spécial de l’administration indigène à partir du 23 juillet 1947 ;

-         En 1947, président de l’assemblée représentative ; 

-         Sénateur (Conseil de la République) de la section de Fianarantsoa ;

-         Secrétaire du Conseil de la République [4 octobre 1956].

-         Premier Président de l’Assemblée Nationale provisoire Malgache en 1957;

-         Rédacteur de la constitution de la 1ère République de Madagascar.

Activités :

-         Ancien sénateur de la IVe République française

-         A proclamé la naissance de la République de Madagascar le 26 juin 1960

Intérêts :

Politique

Info études :

-         Université

-         Ecole Normale Supérieure le Myre de Viliers - Tananarive

Il appartient à une grande famille engagée dans la politique sous le nom de « clan ZAFIMAHOVA ».

Son père, Léon ZAFIMAHOVA, né en 1887et décédé en 1947 à l'âge de 60 ans, est un Antefasy immigré à Diégo-Suarez, où il est le principal notable de la communauté des gens venus du Sud-Est entre 1928 et 1941, assesseur au tribunal, conseiller municipal de1930 à1941. Il rentre à Farafangana en 1941 avec ses trois fils Antoine, Norbert et Jean d’Albert et contribue fortement à y créer une section du PADESM. En 1947, la famille, dont le père et des frères, est la cible des massacres organisés par les partisans du MDRM.

zafimahova-norbert-2.jpgQuand à sa mère, Marguerite KEMBARAKALA (1890 - 1979), voici un mémoire sur le "Tantara ny Andriana" du Père Callet : Ma partialité ne peut-être mise en doute, j'espère en tous cas, car je suis professeur de lettres/'histoire. J'ai soutenu un mémoire sur le "Tantara ny Andriana" du Père Callet, premier livre de l'Histoire de Madagascar et estime avoir une modeste expertise du sujet. Certes, je suis la fille du "Côtier" Norbert ZAFIMAHOVA (le cadet des Zafimahova), mais ma mère, Marguerite KEMBARAKALA, "Merina" descend du roi Andriamanelo. Mon "Tanindrazana maternel" (terre des ancêtres) est donc Alasora. Deux de mes frères défunts, des ZAFIMAHOVA, sont enterrés sur cette terre royale et donc "MERINA et ANDRIANA (noble)" , par excellence qu'est Alasora, puisque berceau de la royauté malgache !

Arbre Généalogique

o Léon ZAFIMAHOVA 1887-1947 & Marguerite KEMBARAKALA 1890-1979

  • Antoine ZAFIMAHOVA
  • Norbert ZAFIMAHOVA
  • Célestine ZAFIMAHOVA
  • Marie Aimée ZAFIMAHOVA
  • Jean Albert ZAFIMAHOVA
  • Madeleine ZAFIMAHOVA

Antoine ZAFIMAHOVA & Marie Anne KEMBA

zafy-therese.jpg

o Thérèse ZAFIMAHOVA & Pr. Albert ZAFY

1°)- Zafy Aimé marié avec Jackie Ranaivo

2°)- Zafy Sylvie mariée avec Sylvain Christophe puis à Kamamy Georges

3°)- Zafy Richard ou Titus marié avec  Hadjee Mirella

o Michel ZAFIMAHOVA

o Léontine ZAFIMAHOVA

o Elphège ZAFIMAHOVA

o Antoinette ZAFIMAHOVA

o Victoire ZAFIMAHOVA

o Josiane ZAFIMAHOVA

o Louis Paul ZAFIMAHOVA

o Anne Marie ZAFIMAHOVA

o André ZAFIMAHOVA

Norbert ZAFIMAHOVA et :

Huguette DANIEL

Georgette MOMA

Célestine RAZANAPAMONJY

Justine RAZAFINDRASOA

       - Huguette DANIEL

Myriam COLLIGNONMichel COLLIGNON 

        - Georgette MOMA

Marie France ZAFIMAHOVA & André TAHINDRO

...

o Marguerite ZAFIMAHOVA

o Lucie ZAFIMAHOVA & Eric BILGER

...

o Hubert ZAFIMAHOVA & Joséphine ?

o Sacha ZAFIMAHOVA

o Elia ZAFIMAHOVA

o Elsa ZAFIMAHOVA

o Nicolas ZAFIMAHOVA

o Richard ZAFIMAHOVA & ? ?

o Patricia ZAFIMAHOVA

o Hortensia ZAFIMAHOVA

o Erika ZAFIMAHOVA

o Fradjad ZAFIMAHOVA

o Daniel ZAFIMAHOVA & ? ?

o Angelo ZAFIMAHOVA

o Nivo ZAFIMAHOVA

o Olga ZAFIMAHOVA

o Korikouma ZAFIMAHOVA

o Marco ZAFIMAHOVA

o Béatrice ZAFIMAHOVA & ? ?

...

o Véronique ZAFIMAHOVA

o Gaspard ZAFIMAHOVA & ? ?

o Nathalie ZAFIMAHOVA

o Solange ZAFIMAHOVA

o Dada ZAFIMAHOVA

o Cécilia ZAFIMAHOVA

      - Justine RAZAFINDRASOA 

o Rodolphe ZAFIMAHOVA & Monique RAMILSON

o Patricia ZAFIMAHOVA

o Marco ZAFIMAHOVA & Stéphanie BRUNEAU

       - Célestine RAZANAPAMONJY

o Vola Haingo Véronique ZAFIMAHOVA & Jérôme MISSET

...

o Célestine Rafenosoa ZAFIMAHOVA

o Marie Aimée ZAFIMAHOVA

o Jean d'Albert ZAFIMAHOVA & Marie RABEMAZAVA

o Feno Jeannot ZAFIMAHOVA

o Gisèle ZAFIMAHOVA

o Serge ZAFIMAHOVA & Nathalie RAFIDISON

o Anaïs Kemba ZAFIMAHOVA

o Jacky ZAFIMAHOVA

o Jimmy ZAFIMAHOVA

o Madeleine ZAFIMAHOVA & Jérôme RALISON

...

o Benjamin Ralaimiray ZAFIMAHOVA

o Celse ZAFIMAHOVA

o Nazaire ZAFIMAHOVA

o Lucien SANGA

 

zafimahova-declaration-vote.jpg En 1947, Norbert ZAFIMAHOVA, le cadet des ZAFIMAHOVA est écrivain-interprète de 4ème classe. Nommé gouverneur de 4ème classe cadre spécial de l’administration indigène à partir de 23 juillet 1947, considéré comme un fidèle soutien de la colonisation. Il incarne la bourgeoisie très francisée liée aux milieux catholiques. Il poursuit l’engagement au sein du PADESM, répandant sur la côte Est un discours anti-MDRM contre une supériorité écrasante des Merina face aux Côtiers. Il est élu en 1948 sénateur (Conseil de la République) de la section de Fianarantsoa, puis devient le secrétaire général du parti en 1949. Son frère Antoine est élu à l’Assemblée provinciale de Fianarantsoa lors des élections d’avril 1957. Il fonde et préside en 1958 un nouveau parti, l’ « Union des démocrates sociaux de Madagascar » (USDM), issu du PADESM, mais situé plus à droite que le PSD. Il en dirige l’organe officiel Ny Nosy Manontolo, dont le rédacteur est l’écrivain Andriamalala, et le directeur le français Pierre Boiteau. Il est le rival de Tsiranana, mais contrairement à lui n’adhèrera pas au parti socialiste. Philibert Tsiranana sera choisi à son détriment par André Soucadaux comme futur président de la République à l’Indépendance. Ce choix entraine la brouille entre les deux hommes.

Election de l’Assemblée Nationale Constituante :

constitution.jpg

Le 16 octobre 1958, le Congrès élit, au scrutin de liste majoritaire par province, une Assemblée nationale constituante composée de quatre-vingt-dix (90) membres (Article 4 de la Constitution n°1). Ce mode de scrutin devait permettre au PSD et à l’UDSM de n’avoir aucun adversaire du « oui » dans l’Assemblée. 

conseil-provincial.jpgconseil-provincial-1.jpg

Le Président Philibert TSIRANANA demande au congrès de nommer par acclamation M. Norbert ZAFIMAHOVA comme président du Congrès.

L’enthousiasme de la Salle du Congrès

zafimahova-norbert-5.jpgraveloson-mahasampo.jpgrakotovahiny-emmanu.jpg

Président : Norbert ZAFIMAHOVA

Premier Vice-président : Raveloson MAHASAMPO

Questeur : Emmanuel RAKOTOVAHINY

Cette assemblée constituante et législative, a été mise en place pour élaborer une nouvelle Constitution, qui a été adoptée le 29 avril 1959.

pdt-tsiranana.jpgCette assemblée constituante a choisi Philibert Tsiranana pour présider le nouvel Etat malgache.

drapeau.jpgCette assemblée constituante a également choisi le drapeau malgache composé de trois couleurs, le blanc, le rouge et le vert. L'indépendance de Madagascar a été proclamée le 26 juin 1960.

 Dès lors, il est président de l’Assemblée nationale qui élabore la constitution. Celle-ci est adoptée le 29 avril 1959, alors qu’il est à Paris. Les élections présidentielles se sont aussi déroulées sans lui si bien qu’il démissionne de la Présidence de l’Assemblée nationale à son retour et s’écarte encore plus de Philibert Tsiranana. Il déclare sue Madagascar « plus pauvre que l’Afrique, ne peut être indépendante ». Dès lors, son parti est battu aux élections, ses collaborateurs rejoignent les rangs du PSD. Il quitte définitivement la vie politique en 1968.

 
 
 
 

2 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site