Zafimaniry

wikipedia.jpgdaddy-boky4.jpgZafimaniry

"Les descendants de ceux qui désirent"

Robert ANDRIANTSOA (robertandriantsoa@yahoo.fr - dadaroby24@gmail.com)

zafimaniry1.jpgA la limite de la falaise qui descend vers la plaine littorale, dans la forêt Tanala, vivent des forestiers dont le travail du bois sculpté a donné naissance au -style zafimaniry-, très célèbre dans le domaine de l'ameublement malgache. Ce style se caractérise par une profusion d'ornements aux motifs géométriques élaborés. Les maisons zafimaniry sont entièrement construites en bois, bambou. Aucun clou, ni vis ne sont utilisés. Elles sont conçues pour s'intégrer au milieu naturel, et être démontées. Un homme, très sympa, connaît parfaitement ce peuple : le Frère André, missionnaire français
S’étalant sur 720 km, le pays Zafimaniry composé d’environ 25 000 habitants se situe à quelques heures d’Antananarivo mais se trouve au bout du monde. Vous pouvez l’atteindre en auto mais vous ne le pénétrerez qu’à pied. Son isolement fait son originalité et cet isolement a permis à ce peuple de développer un don artistique. Vous trouverez en cette ethnie des créateurs qui vous étonneront par leurs oeuvres, toutes de bois sculptés. De la maison jusqu’aux ustensiles de cuisine, le bois est omniprésent chez ces artistes dont l’application à le travailler provoque étonnement et admiration. En plus de leur art, les Zafimaniry vous surprendront par la simplicité de leur vie, c’est un peuple dont la culture est aussi ancrée que leur village à la montagne. Sakaivo, Ifalirivo, Kidodo, ces noms de village que vous traverserez vous laisseront le souvenir impérissable d’une rencontre hors du commun avec un peuple qui vit hors du temps.

Le Pays Zafimaniry
La proclamation officielle de l’Art Zafimaniry comme Patrimoine Immatériel Mondial par l’Unesco le 31 Décembre 2003 a été un tournant décisif dans l’histoire de cette région. Un fonds international a été affecté à la préservation du travail du bois, au développement du tourisme culturel et de l’écotourisme, et à la sauvegarde de la biodiversité. Il a prévu la formation de 20 guides touristiques, à raison de 4 par commune.  Si l’Art Zafimaniry demeure une motivation majeure pour les visiteurs, la région regorge de magnifiques endroits disséminés dans les collines, et accessibles uniquement à pied.

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×